Légende bannière

Fin de journée sur Ménétru-le-Vignoble.

translate

juste des images

Si vous ne voulez voir que les photos.

Vous ne voulez voir que les photos ? Rien de plus simple...Pour chaque article, cliquez sur n'importe quelle photo, cela vous permettra de les voir toutes en grand format.

vendredi 23 septembre 2016

Le Polypore soufré. Laetiporus sulphureus.


Laetiporus sulphureus (Fomitopsidaceae).
(Bulliard ex. Fries) William Alphonso Murrill.
Le Polypore soufré.

Comestible, pour les exemplaires jeunes, mais peut provoquer des désordres gastro-intestinaux, chez certaines personnes sensibles.

                 Laetiporus sulphureus, anciennement Polyporus sulfureus, le Polypore soufré, est un champignon Basidiomycète que l'on peut rencontrer du printemps à l'automne sur les troncs de nombreuses espèces de feuillus, plus rarement de résineux; il peut être saprophyte, et il sera sur des souches ou des arbres morts couchés, ou redoutable parasite, produisant une pourriture brune, fatale en quelques années à son support, ne s'attaquant cependant qu'à des arbres affaiblis. Il peut atteindre des tailles importantes et dépasser les 10 kg.
                Les chapeaux, sessiles, sont multiples, souvent étagés. Chaque chapeau peut atteindre la taille de 50 cm; à l'état très jeune, en forme de tubercule, il devient ensuite semi-circulaire, relativement épais, s’aplatit, la surface devenant irrégulière, bosselée, veloutée, avec une marge arrondie et ondulée; avec l'âge, l'épaisseur du chapeau diminue. La couleur est jaune-soufre à jaune-citron voire orangée, rarement blanchâtre; il est souvent bicolore, zoné, les couleurs devenant plus vives en vieillissant.
                Les tubes sont très fins, jaune vif, palissant en vieillissant. Les pores sont petits.
                La chair est tendre, blanche à jaune clair, exsudant un liquide jaune pâle. En vieillissant elle devient blanchâtre et friable. L'odeur est fongique ou "de chair de poulet" et la saveur acidulée.
                Les spores sont blanches, non amyloïdes.

               En Amérique du Nord, particulièrement au Canada il est appelé Chicken of the woods, "le poulet des bois", est consommé régulièrement pour sa saveur de viande de poulet; certains le cultivent sur des billots de bois. Mais il crée chez certains individus des désagréments gastro-intestinaux et peut provoquer un gonflement des lèvres.

 Pour certains termes techniques: lexique mycologique.

Laetiporus sulphureus.
Le Polypore soufré.
Bel exemplaire sur souche.
Larnaud 39140. 2016/09/23.

Laetiporus sulphureus.
Le Polypore soufré.
Chapeaux semi-circulaires,relativement épais à surface bosselée,
 veloutée et une marge arrondie et ondulée.
Larnaud 39140. 2016/09/23.

Laetiporus sulphureus.
Le Polypore soufré.
Chapeaux de couleur jaune-soufre à jaune-citron,
 voire orangée, rarement blanchâtre.
Larnaud 39140. 2016/09/23.

Laetiporus sulphureus.
Le Polypore soufré.
Chapeau souvent bicolore, zoné, les couleurs devenant plus vives en vieillissant.
Larnaud 39140. 2016/09/23.

Laetiporus sulphureus.
Le Polypore soufré.
Vue d'un chapeau en dessous.
Tubes très fins, jaune vif, palissant en vieillissant.
Larnaud 39140. 2016/09/23.

Laetiporus sulphureus.
Le Polypore soufré.
Pores de petite taille.
Larnaud 39140. 2016/09/23.

              En aucun cas vous ne pouvez consommer des Champignons en basant votre détermination sur la fiche, ceci peut être dangereux, voire mortel.
              L'auteur se dégage de toute responsabilité quant à l'éventuelle intoxication due à une erreur de détermination d'un Champignon.

             Veuillez lire les conseils donnés sur la page " Champignons rencontrés dans le Jura".

jeudi 22 septembre 2016

Au Lac du Grand Maclu, un cabanon bien étrange....


     C'était il y a deux ans déjà...,ballade au Lac du Grand Maclu. Assez près du lac, un cabanon peu engageant et complètement abandonné avait sa porte entrouverte. Curieux de nature, j'y pénétrai avec précaution, écartant les nombreuses et épaisses toiles d'araignées.Vieux matelas, linges, vieux béret, vielles assiettes, couverts en aluminium bien oxydés, une vieille soupière brisée, un bidon d'huile, un pot de mastic au couvercle rouillé, vieilles boites de conserves rongées, enfin de quoi faire un inventaire à la Prévert. Et au sol, un vieux "Progrès", qui datait de quelques jours après l'attentat à la bombe du Capitole perpétré le 29 mars 1982, qui avait fait cinq morts et vingt-neuf blessés...Rien n'avait dû changer depuis trente deux ans. Avec beaucoup d'imagination on pourrait presque penser que ce cabanon complètement isolé ait pu servir de planque, peut-être au bras droit du terroriste Carlos, l'Allemand Johannes Weinrich poseur de la bombe...Avec beaucoup d'imagination...






jeudi 15 septembre 2016

Un Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958 à l'aérodrome de Courlaoux, avec les "Faucheurs de marguerites".

  
                      Le Jodel D9, dit "Bébé Jodel" est un superbe petit jouet pour grandes personnes. Cet avion à structure en bois et toile, à aile basse construite d'un seul tenant, à empennage conventionnel et à train atterrissage à système d'amortissement par blocs caoutchouc, a fait le bonheur de nombreux constructeurs amateurs et de nombreux aéroclubs. Le bois dispose d'atouts intéressants: il résiste bien au vieillissement et contrairement aux matières synthétiques, n'est pas affecté par les U.V., il n'est pas sujet à la corrosion et les réparations sont faciles à mettre en œuvre. Plus de 800 exemplaires ont été construits sur plans par des constructeurs amateurs à travers le monde depuis le premier vol du prototype le 22 janvier 1948.
                   Le D9 est l’œuvre de Jean Delemontez, mécanicien avion et ingénieur autodidacte, associé à son beau-père Édouard Joly , agriculteur, pilote, d'où le nom de la société d'aviation française Jodel. Le prototype, construit par Jean Delemontez lui-même était un D9 équipé d'un moteur Poinsard de 25 CV, récupéré sur un "Pou-du-ciel". Plusieurs motorisations ont équipé ce model d' avion, mais la version D92 a été la plus construite avec des moteurs Volkswagen de 1100 à 1600 cm3 (27 à 45 CV de puissance.
                 Certains exemplaires ont été construits par la société Wassmer à Issoire, soit une dizaine de D9 entre 1950 et 1951, tous des D92, sauf un D96 équipé pour les essais d'un moteur Dyna-Wassmer.
                 Cet avion était une révolution dans le monde de l'aéronautique, par les faibles coût de construction et d'entretien.
                 Ce premier avion de la Société des avions Jodel sera suivi de nombreux modèles biplaces, triplaces ou quadriplaces, construits sous licence par d'autres sociétés, ou par des constructeurs amateurs achetant les liasses de plans.
                 Pendant de nombreuses années, quand un avion léger passait, nombreux sont ceux qui s'écriaient: "tiens, un Jodel". Une société qui a su marquer les esprits.
            
                 Pour ceux qui seraient tentés par la construction d'un tel avion dans leur garage, la société Jodel fournit toujours la liasse de plans, inchangés depuis 1947, au prix modeste de 165 €.

Lien pour consulter des photos sur la réparation du fuselage du modèle présenté, suite à son accident sans gravité à Courlaoux en 2015:

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2013.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Prêt pour le décollage.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2013.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2013.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2013.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2015.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2016.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2016.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2016.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2016.

Jodel D9 dit "Bébé Jodel" de 1958.
Aérodrome de Courlaoux 39570. Juillet 2016.

mercredi 14 septembre 2016

La Parnassie des marais. Parnassia palustris.


Parnassia palustris (Célastracées).
Carl von Linné 1753.
La Parnassie des marais.

Plante protégée dans de nombreuses régions: Alsace, Aquitaine, Basse-Normandie, Centre, Île-de-France, Lorraine, Nord-Pas-de-Calais, Pays-de-Loire, Picardie.

             Parnassia palustris, la Parnassie des marais, est une plante herbacée vivace, atteignent 30 cm de haut, seule représentante en France du genre Parnassia. Elle est relativement commune dans les prairie humides, dans les tourbières montagnardes, le long de certains bords de ruisseaux, jusqu'à 2500 m d'altitude. Elle est cependant rare en région méditerranéenne et inexistante en Bretagne. La floraison a lieu de juillet à septembre.
            La tige, glabre, est dressée, nue ou portant, en partie inférieure, 1 seule feuille ovale ou en cœur, sessile et embrassante.
            Les autres feuilles sont basales, en rosette, ovales ou en cœur, longuement pétiolées.
            Les fleurs, solitaires, blanches, de 1- 2 cm de diamètre, sont à l'extrémité de la tige. Le calice à 5 sépales est beaucoup plus petit que la corolle. Les 5 pétales sont blancs, à nervures transparentes, et munis chacun d'une écaille nectarifère à longs cils glanduleux. Les stigmates persistants sont au nombre de 4.
            Le fruit est une capsule subglobuleuse à 4 valves.

Pour certains termes techniques: lexique botanique.

Parnassia palustris.
Habitat: pâture très humide avec ruissellements, roselière et carex.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.


Parnassia palustris.
Plants en bords de ruissellements.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
Plants en bords de ruissellements.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
Feuilles basales en rosette, ovales ou en cœur, longuement pétiolées.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
Tige portant, en partie inférieure, 1 seule feuille ovale ou en cœur,
 sessile et embrassante.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
Fleurs, solitaires, blanches, de 1- 2 cm de diamètre,
à l'extrémité de la tige.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
5 pétales blancs, à nervures transparentes.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
Chaque pétale est muni d'une écaille nectarifère à longs cils glanduleux.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.

Parnassia palustris.
Fruit: capsule subglobuleuse à 4 valves.
Plage de Doucier, Doucier 39130. 2016/09/13.